Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

La locomotion réflexe

La locomotion réflexe est activées de manière "réflexogène". "Réflexe" au sens de locomotion réflexe ne signifie pas le type de contrôle neuronal, mais fait référence aux stimuli établis de manière thérapeutique externe et à leurs réponses de mouvement définies et toujours "automatiques".

En thérapie Vojta, le thérapeute exerce une pression ciblée sur certaines parties du corps du patient, de tels stimuli entraînent automatiquement chez les personnes de tout âge - deux complexes de mouvements:

Le ramper réflexe dans la position ventral et le retournement réflexe de la position dorsal et latérale. 

La thérapie à travers la locomotion réflexe

En locomotion réflexe, il existe une activation rythmique coordonnée de l’ensemble des muscles squelettiques et permets une réponse aux différents niveaux de circuit du système nerveux central. Les réactions motrices qui sont déclenchées par des stimuli de pression dans une certaine position de départ et qui se produisent régulièrement et cycliquement sont déjà complètement déclenchables chez le nouveau-né et peuvent être reproduites aussi souvent que souhaité.

Tous les mouvements moteurs qui apparaissent chez les êtres humains lors des mouvements de préhension, de retournement, de rampement, de lever et de la marche sont ainsi visiblement abordés. Selon le professeur Vojta, ils sont déjà présents chez les enfants, à un stade de développement où ils ne possèdent pas spontanément ces capacités.

L'utilisation thérapeutique de la locomotion réflexe active les fonctions musculaires inconsciemment nécessaires du patient, en particulier sur la colonne vertébrale, mais également sur les bras et les jambes, les mains et les pieds, ainsi que sur le visage.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus